Test de la montre Gigandet Interceptor

gigandet interceptor

Lorsque l’on choisit une montre, ce sont pleines de caractéristiques particulières que nous prenons en considération, mais ce qui facilitera ou non la décision finale, c’est bien évidemment le rapport qualité prix.

De nos jours, vous trouverez d’innombrables montres de qualité et de prix très variées, ce qui ne nous arrange pas tellement pour faire le bon choix. Quelle marque choisir ? Quelles complications horlogères seraient utiles ? Choisir une montre étanche ou non ?

Il n y a pas réellement de réponse précise à toutes ces questions puisque chacun à son style et ses gouts. Par exemple, certains miseront plus sur les complications horlogères, qui rendent la montre généralement beaucoup plus esthétique, que sur l’étanchéité ou la résistance de son verre, et vice versa. Tout dépend de ce que vous préférez chez une montre.

Personnellement, j’ai décidé de vous parler d’une montre qui a fait mon grand bonheur.

Le modèle dont je vais vous parler aujourd’hui est non seulement très esthétique, mais sa grande qualité et son prix convenable en fait une montre très accessible et durable dans le temps : la montre analogique Gigandet Interceptor.

Un peu d’histoire pour mieux apprécier la marque

En effet, pour pouvoir pleinement apprécier sa montre, il est toujours important de connaître quelques points essentiels de la marque qui l’a fabriquée, comme par exemple son année de création ainsi que ses modèles emblématiques.

Quand a débuté l’histoire de Gigandet ?

L’entreprise Gigandet est une entreprise horlogère suisse qui a été fondée il y a un peu plus de 50 années de cela.

En l’an deux mille, l’entreprise a connu un petit chamboulement avec l’arrivée d’un nouveau propriétaire d’origine allemande, cependant la qualité de fabrication des montres n’en a pas souffert bien au contraire, et les prix sont toujours aussi accessibles depuis son arrivée.

Les modèles de montres emblématiques de la marque

Il existe plusieurs modèles de Gigandet qui ont fait le succès de cette marque et qui ont dû passer par de nombreux contrôles et de tests avant de pouvoir être commercialisées, cependant deux d’entre eux sont particulièrement attrayants : d’une part vous avez le modèle G32-002 et d’autre part le modèle G41-003.

Le premier est un modèle de la collection Minimalism de la marque : c’est une montre chronographe qui se trouve équipée d’un mouvement à quartz Seiko.

Le second est aussi une montre chronographe dont le boitier est bien plus imposants que le premier avec 46 millimètres. Son bracelet aussi est beaucoup plus large ce qui le rend idéal pour les poignets plus larges.

Le descriptif et les détails importants du modèle Gigandet Interceptor

Si les montres Gigandet sont aussi populaires, c’est par ce que toute sa fabrication, en partant du boitier jusqu’aux complications horlogères, est faite de façon très minutieuse avec des matériaux d’une très bonne qualité.

Boitier Gigandet Interceptor

gigandet interceptor cuivreLe boitier de la Gigandet Interceptor est fait d’acier inoxydable tout comme la plus part des montres de grande qualité. La couleur du cadran est noire et les indicateurs sont lumineux pour pouvoir lire l’heure plus facilement lorsqu’il fait sombre.

La montre chronographe possède un mouvement à quartz et reste étanche et donc protégée jusqu’à 100 mètres de profondeur.

Bracelet Gigandet Interceptor

J’ai trouvé le bracelet de cette montre particulièrement esthétique et confortable malgré que ce ne soit pas du cuir véritable : la bande est faite en silicone ce qui la rend aussi très robuste.

Le crochet de la montre est en fait une boucle d’ardillon.

Ses complications horlogères

Les principales complications horlogères de ce superbe modèle sont très variées. En effet, vous avez le chronographe Aviateur en plus d’un chronographe sport résistant à la poussière et à l’eau.

En plus de son mouvement à quartz, la montre Gigandet Interceptor dispose aussi d’un mouvement chronographe TM/Seiko également visible sur le cadran.

poignet gigandet interceptorEnfin, une autre caractéristique de la montre et qui est aussi considérée comme une complication horlogère, c’est le matériau de la fenêtre du cadran : ce dernier est fait de verre minérale trempée et la rend extrêmement résistante aux chocs ainsi qu’aux différentes éraflures régulières auxquelles nos montres sont souvent exposées.

Certaines personnes ne se soucient guère des complications horlogères puisque parfois, elles sont vraiment poussées (comme les phases de lune par exemple, le quantième simple ou autre, ce sont des options que nous ne saurons jamais réellement utiliser, sauf si l’on s’y intéresse vraiment !), cependant, il faut avouer que plus une montre possède des complications, plus elle devient belle (et généralement plus chère aussi !).

Pour moi, ce sont justement tous les petits détails complexes qui font toute l’esthétique d’une montre. J’ai donc surtout apprécié la Gigandet interceptor pour ces nombreuses complications et qui malgré ces dernières, est disponible à un prix décent (entre 150 et 300 euros dépendamment de si vous l’achetez neuve ou de deuxième main).

montre 24h