Montre Cartier : son évolution spectaculaire à travers le temps

On retrouve aujourd’hui plusieurs centaines de fabricants de montres à travers la France, mais il y en a bien un qui se démarque très facilement ; il s’agit de la célèbre marque Cartier. Nous allons retracer pour vous les millésimes qu’a connus Cartier et qui en ont fait l’enseigne de renommée mondiale qu’elle est à l’heure qu’il est.

La montre Cartier et ses débuts prestigieux

La marque fut fondée en 1847 par Louis-François Cartier, un ex-apprenti joaillier qui entreprit de reprendre la bijouterie de son maître, le dénommé Adolf Picard. Située dans le cœur de Paris, la petite boutique jouissait d’une situation géographique très plaisante pour cibler une clientèle bourgeoise. Malgré cela, Louis-François Cartier n’avait pas fait le choix d’orienter sa collection vers la noblesse, mais plutôt vers la tranche aisée de la population.

C’est neuf ans plus tard, en 1856 plus précisément, que la renommée de Cartier se fait connaître grâce à un achat très spécial : la princesse Mathilde nièce de Napoléon Bonaparte est conquise par les montres de l’artisan. Plus d’infos sur le site de Miller.fr.

C’est alors que Louis-François Cartier pense à une collection de montres serties pour les femmes ; le projet prendra vie dès 1888. Très connue parmi la bourgeoisie française, la marque Cartier est également notoire chez nos voisins les Anglais. La maison ouvre son premier atelier à Londres en 1902, à l’occasion de la montée au pouvoir du roi Edouard VII de Galles. Cartier devient ainsi un fournisseur breveté par le roi d’Angleterre en 1904, mais aussi d’Espagne et du Portugal (1905). La maison Cartier s’ouvrit alors les portes de l’international et continua son expansion dans plusieurs autres pays, notamment :

  • La Belgique.
  • La Russie.
  • La Serbie.
  • L’Italie.

Les montres qui ont valu à Cartier le plus de succès

Cartier commence à créer des montres design sur commandes spéciales dès 1906 avec l’aviateur Brésilien Alberto Santos-Dumont qui demande un bracelet assez solide pour être porté dans les airs. La montre Santos devient une sorte d’opus pour Cartier, qui lance sa fabrication en masse dès 1911. Cartier continue à innover avec la création de plusieurs autres modèles uniques, notamment la montre Modèle A en 1912 et la montre Tank dès 1921. Cette dernière s’inspire des chars de guerre de l’époque. La maison Cartier s’installe à Cannes dès 1938, puis à Genève en 1969, à Hong Kong en 1970 et à Munich en 1971. À l’aube de l’année 2011, Cartier estimait sa production annuelle à 500 000 montres et n’occupait pas moins de 20 % du chiffre d’affaires de l’industrie mondiale d’horlogerie.

montre 24 heures