Test de la montre Phanero de Meistersinger

Test de la montre Phanero de Meistersinger


Il est difficile de trouver des montres pour femmes qui ne tombent pas dans la catégorie montres-bijoux ou dans un excès de féminité dans lequel toutes les femmes ne se reconnaissent pas forcément. Meistersinger a pourtant lancé un modèle
de montre pour femmes qui ne s’éloigne pas trop du modèle masculin tout en jouant sur de petits détails qui donnent plus de féminité à l’ensemble. La renommée sobriété de la marque demeure donc intacte pour la Phanero avec de légers changements qui font la différence.

Pourquoi une Meistersinger ?

Test de la montre Phanero de MeistersingerCeux qui s’y connaissent un peu en horlogerie savent bien que tout le charme des montres Meistersinger réside dans leur cadran mono-aiguille. Une façon lente et pas très précise d’indiquer l’heure que la marque allemande a décidé d’appliquer dès le début des années 2000 à ses montres. Elle étend désormais ce concept à une montre pour femmes, la Phanero. A noter qu’elle peut aussi être portée par des hommes qui ont des poignets fins.

Si on devait donner les caractéristiques des montres Meistersinger, on dirait que ce sont des montres qui prônent la simplicité et le minimalisme et qu’elles véhiculent une façon détendue de lire l’heure. La Phanero dévoilée en mars 2016 reprend ces idées de base. Et même si quelques ajustements ont été insérés pour lui donner un air plus féminin, elle porte toujours en elle une petite de dose de masculinité. Elle fait un peu penser à la Neo car elle est aussi ronde et bombée mais elle est résolument plus moderne et anguleuse. Malgré leur simplicité, les Meistersinger ont une pointe d’originalité grâce à leurs couleurs chatoyantes et parce qu’une mono-aiguille reste une chose inhabituelle.

Notre avis sur la montre Phanero de Meistersinger

Test de la montre Phanero de MeistersingerParmi les 5 déclinaisons possibles du modèle nous avons choisi celle au cadran de couleur grise anthracite avec un bracelet en daim marron clair. La Phanero est dotée d’un mouvement mécanique à remontage manuel (une première pour la marque). C’est un Sellita SW 210, un mouvement simple mais très fiable. La dernière arrivée de Meistersinger est étanche jusqu’à 50 mètres et dispose d’une autonomie de 42 heures.

Look de la montre

Meistersinger a toujours fait dans la créativité. Preuve qu’elle ne recule jamais devant de nouveaux domaines à explorer, elle a lancé un modèle de montre dédié aux femmes. Les montres de Meistersinger sont reconnaissables parmi mille. La marque de fabrique de Meistersinger est de proposer des montres mono-aiguilles avec une esthétique à la fois simple et élégante. Le but est qu’elles rappellent les montres à gousset d’époque qui sont aussi une source d’inspiration pour la marque. La Phanero respecte ces prérequis tout en ayant sa propre personnalité. Le diamètre du cadran est de 35 mm. Un diamètre volontairement plus petit pour convenir aux poignets féminins. L’épaisseur du boîtier elle aussi est réduite à 7.5 mm faisant de la phanero la montre la plus mince de Meinstersinger. L’allure vintage propre aux montres Meistersinger est toujours là. La couronne est un peu disproportionnée par rapport au reste pour pouvoir effectuer le remontage de la montre en toute simplicité.

Autre signe que la marque a pris soin de combler nos petites lubies féminines. Les couleurs ont plus d’intensité que les montres habituelles de la marque. Mais Meistersinger ne propose pas pour autant une montre à l’aspect trop délicat. La montre a toujours l’air aussi robuste grâce aux cornes bien droites et l’alternance de surfaces mates et brillantes (le bracelet en daim et le brillant de la glace). C’est d’ailleurs ce qui est à l’origine de son nom. Phanero est dérivé d’un mot grec signifiant visible. La montre a peut-être de petites dimensions mais elle n’en est pas moins facilement discernable. C’est le message que Meistersinger veut faire passer au sujet de la montre en adoptant le slogan « petite mais expressive ».

Test de la montre Phanero de MeistersingerCe qui est aussi bien avec les montres de petit diamètre c’est qu’elles épousent parfaitement le poignet et rendent le bracelet plus visible. Ce n’est pas pour nous déplaire car on adore le daim raffiné de ce dernier.

Lisibilité de l’heure

A l’instar des autres modèles de Meistersinger, le cadran de la Phanero comporte 144 segments, chacun d’entre eux représente 5 mn. Les quarts d’heure et es demi-heures sont délimités pour faciliter la lecture. Le but est toujours de faire ressortir les heures en premier lieu au détriment de la précision. Connaître le temps avec une précision de 5 minutes est plus que suffisant pour se repérer. Les nombres qui indiquent l’heure sont en relief et contrastent fortement avec la couleur du cadran dans les 5 déclinaisons. Par exemple, pour la déclinaison choisie, les nombres sont en doré sur un cadran anthracite. La lunette de la montre très fine rajoute à l’élégance de la Phanero tout en donnant plus de visibilité au cadran.

Nous adhérons à la philosophie de la marque qui est de savourer le temps sans qu’il soit source d’inquiétude pour nous. Qu’on ait une journée chargée ou beaucoup de temps libre, la porter nous permet d’être dans ce cocon de sérénité où seules les heures s’écoulent paisiblement.

montre 24 heures