Test de la montre automatique Neo de Meistersinger

Test de la montre automatique Neo de Meistersinger

Test de la montre automatique Neo de MeistersingerDepuis déjà plusieurs années, Meistersinger domine le marché de niche des montres mono-aiguille. Cela n’a rien d’étonnant vue l’approche détendue du temps qu’elle propose alliée à un design élégant et minimaliste. Une montre mono-aiguille n’est pas ce qu’on conseillerait aux obsédés du temps mais plutôt aux personnes qui veulent arrêter de s’alarmer du passage des minutes et secondes. En tant qu’accessoire la montre Neo de Meistersinger remplit parfaitement son rôle en se mariant avec classe à toutes sortes de tenues.

A propos de Meistersinger

Qui dit Meistersinger dit montre mono-aiguille. La marque allemande s’est taillée une réputation de choix dans le monde de l’horlogerie en faisant des montres mono-aiguille son fer de lance. Elle propose des modèles distingués et épurés fabriqués avec des matériaux de qualité pour des prix assez raisonnables si on privilégie la qualité.

La marque a une histoire intéressante qui mérite qu’on s’arrête dessus. Son fondateur l’allemand Manfred Brassler s’est d’abord associé à un certain Klaus Botta dans les années 80 pour lancer une marque horlogère. Vers la fin des années 90, il décide de vendre l’affaire et de faire cavalier seul pour se dédier à une marque un peu plus haut de gamme. C’est en 2001 que Meistersinger a été créée. Une période durant laquelle toutes les marques rivalisaient d’inventivité pour faire des montres plus complexes. Meistersinger n’a pas eu peur d’aller à contre-sens. Le nom de la marque fait référence à un titre honorifique donné aux chanteurs du moyen âge qui découvraient de nouveaux éléments mélodiques.

Test de la montre Neo de Meistersinger

Si les précédents modèles de la montre arboraient un look trop simpliste, en 2015 c’est l’élégance que la marque allemande a décidé de mettre en avant avec son modèle Neo. Le diamètre est plus petit que celui des montres habituelles et atteint 36 mm pour convenir aux deux sexes. Le verre est en plexiglas renforcé et le bracelet en daim. La montre est animée d’un mouvement suisse automatique parmi les plus fiables qui existent. Elle coûte un peu moins de 1000 euros.

Le cadran se décline en 5 couleurs différentes : champagne, blanc, bleu nuit, noir et argenté. C’est vers le champagne que notre cœur a penché. La montre est fabriquée en Suisse et est d’une qualité remarquable.

Design retro et petit gabarit

Test de la montre automatique Neo de MeistersingerLe cadran fait d’acier brillant est très mince et les courbes ont spécialement été conçues pour seoir aux poignets les plus fins notamment les poignets féminins ou ceux des adolescents. Meistersinger prend les tendances aux montres volumineuses à contre-pied avec cette montre de petit gabarit. De toutes façons le fait qu’il n’y ait pas de lunette donne l’illusion que le cadran est plus grand qu’il ne l’est vraiment. Au centre du cadran figure distinctement le logo de Meistersinger et un peu plus bas le nom du modèle. A part ces deux inscriptions rien ne trouble l’élégance du cadran. Celui-ci a une apparence clairement rétro avec ses rebords légèrement convexes. On le croirait tout droit sorti des années 50. La seule chose qui s’éloigne un peu de l’esprit vintage de la montre est la forme de l’aiguille beaucoup plus moderne.

La date indiquée en bas du cadran à la place du 6 s’insère bien dans le look général du cadran. La philosophie de la marque est que les moins est plus. Elle est débarrassée des options superflues et des fioritures pour ne garder qu’un objet de qualité qui donne l’heure de façon fiable. Nous avons aussi aimé le plexiglas du cadran plus brillant que le verre saphir très utilisé dans les montres actuelles.

Le diamètre de 36 mm était le plus utilisé au début des années 2000 pour les montres. Mais aujourd’hui on ne voit plus des montres un peu plus imposantes. Les proportions moins importantes de la montre lui permettent d’être unisexe mis aussi d’être portée en toutes circonstances et avec toutes sortes de tenues. Les montres volumineuses ont un look un tantinet plus sportif tandis que celle-là convient aussi bien à des tenues sportives qu’à des tenues plus classiques.

Affichage de l’heure

Test de la montre automatique Neo de MeistersingerL’heure est donnée en usant d’une seule aiguille. La précision est de 5 mn, autrement dit chaque graduation sur le cadran représente 5 mn. La lecture peut être un peu déconcertante au début mais tout n’est qu’une question de temps avant qu’on s’y fasse. Ça change radicalement des montres à 2 ou 3 aiguilles dont on a déjà fait le tour et on trouve que c’est une bonne façon de sortir du lot. La montre a la juste dose de singularité pour attirer l’attention. La phase d’adaptation de quelques heures passée, on a presque envie de snober les personnes qui n’ont pas une montre mono-aiguille.

En définitive, le but de Meistersinger n’est pas de faire les montres les plus précises qui soient mais plutôt de proposer un affichage différent sans tomber dans la complication. On la conseille donc à tous ceux qui veulent avoir une lecture simple de l’heure et une montre raffinée sans se prendre la tête avec le temps.

montre 24 heures